Lifting des cuisses et des bras

Si la liposuccion supprime l’excès de graisse, elle n’enlève pas l’excès de peau. C’est pour cela que l’on a recours au lifting des cuisses qui consiste à retirer à la hauteur du pli de l’aine, la graisse et aussi la peau. Ce lifting a un effet tenseur sur les cuisses.

La cicatrice est dissimulée dans les plis de l’aine ou sous le pli fessier selon les zones opérées. Dans certains cas la cicatrice peut descendre jusqu’au genou.

En général les patient(e)s acceptent très facilement la cicatrice si le résultat anticipé est bon.

Les meilleurs candidat(e)s à cette intervention sont ceux ou celles qui ont perdu beaucoup de poids et qui restent avec beaucoup de peau ayant perdu son élasticité.

Cette intervention doit se faire sous anesthésie générale et elle dure de 1 à 2 heures.

Lifting des bras (brachiaplastie)

L’excès de peau qui a perdu son élasticité est souvent considéré comme un défaut esthétique. Le relâchement cutané peut se produire avec l’âge suite à une perte excessive de poids.

La brachioplastie permet d’améliorer l’aspect d’une zone du bras dont la peau s’est relâchée en ôtant le surplus cutané.

L’incision s’étend du coude à l’aisselle. La future cicatrice est placée à la face interne du bras afin d’être plus facilement dissimulée. En général une lipoaspiration complémentaire n’est pas nécessaire.

L’intervention est faite sous anesthésie générale et dure environ 1 heure et demie.

Lipectomie en ceinture

Les plasties corporelles sont indiquées pour toutes les personnes qui ont un excès de peau. Après une perte de poids excessive la peau a perdu son élasticité et une correction esthétique peut être nécessaire.

Cette intervention relativement majeure donne des résultats extrêmes. Elle corrige du même coup l’abdomen, les flancs, le dos et les fesses. Elle s’adresse surtout aux patients qui ont perdu beaucoup de poids après une chirurgie bariatrique.

Elle se fait sous anesthésie générale et requiert une hospitalisation d’au moins 3 jours.

Les suites opératoires habituelles pour les chirurgies du corps

Des ecchymoses (bleus) et du gonflement peuvent apparaître. Ils régresseront dans les 10 à 20 jours suivant l’intervention.

Les douleurs sont en règle générale peu importantes, limitées à quelques phénomènes de tiraillements et d’élancements. La période de cicatrisation peut s’avérer un peu désagréable du fait de la tension qui s’exerce sur les berges de la suture. Durant cette période il conviendra d’éviter tout mouvement d’étirement brutal.

  • La pratique d’une activité sportive pourra être reprise progressivement à partir de la sixième semaine postopératoire.
  • La cicatrice est souvent rosée pendant les 3 premiers mois, puis elle s’estompe. En règle générale après le troisième mois, et ce, progressivement pendant 1 à 2 ans. Elle ne doit pas être exposée au soleil avant 3 mois.

OBTENEZ UNE CONSULTATION

Que ce soit pour l’un ou l’autre des soins que nous offrons, n’hésitez plus.
Contactez-nous afin de planifier votre consultation auprès du Dr. Éric Bensimon.

Prendre un rendez-vous maintenant