Liposuccion

La liposuccion à pour but d’affiner le corps et la silhouette. Cette procédure consiste à remodeler le corps en faisant disparaître durablement les amas graisseux responsables d’une silhouette disgracieuse.

La liposuccion se pratique le plus souvent sous anesthésie locale avec ou sans sédation et ne nécessite pas d’hospitalisation.

Avant la liposuccion

Une consultation avec le Dr Bensimon permettra de déterminer les zones à traiter. Avant une liposuccion il faut évaluer la qualité de la peau et la quantité de graisse présente.

Si vous suivez un régime amaigrissant il est préférable de le mener à terme avant d’avoir recours à une liposuccion.

La Liposuccion

Le jour de l’intervention des marques sont faites sur les zones à traiter. Une anesthésie locale est ensuite administrée. Cela permet de faire de toutes petites incisions de quelques millimètres à peine pour y introduire une fine canule à liposuccion. Cette dernière diffusera alors une solution qui aura pour effet d’anesthésier plus efficacement la zone à traiter, de ramollir les graisses pour les rendre plus facile à aspirer. Cette solution contribue grandement à minimiser les saignements et donc à diminuer les bleus en post opératoire. Il s’agit de la liposuccion par tumescence.

De très minces canules seront ensuite utilisées pour pratiquer la liposuccion. Elles permettent d’obtenir un résultat plus uniforme.

La liposuccion n’est pas douloureuse puisqu’elle se fait sous anesthésie locale. Après l’intervention, les douleurs se limitent généralement à un endolorissement de la zone opérée.

Après la liposuccion

Le port d’un vêtement compressif est recommandé pendant 3 à 4 semaines suivant une liposuccion, et les résultats définitifs seront visibles au bout de deux à trois mois.

Le temps de convalescence est de quelques jours.

Après une liposuccion, on conseille de faire des massages pour diminuer l’oedème. Ils doivent être très légers au début puis plus vigoureux par la suite.

Les petites incisions s’estomperont avec le temps et seront à peine visibles.

Le corps produit des cellules de graisse lors de la puberté. Passé ce stade, le corps n’en fabrique plus. Les cellules graisseuses éliminées par la liposuccion ne seront donc plus jamais remplacées. Une prise de poids après une liposuccion aura donc moins d’impact sur le changement de votre silhouette que si vous n’aviez pas eu de liposuccion.

Les risques de la liposuccion

Les risques d’une liposuccion sont très faibles. Ils incluent les saignements, les infections et les irrégularités cutanées. Dans moins de 5% des cas de liposuccion, une petite retouche peut être nécessaire.

Les zones traitées par une liposuccion

  • Le ventre : on fait de 1 à 3 incisions dans la surface pileuse du pubis, à l’ombilic ou les deux. On laisse 1 à 2 cm de graisse à la face profonde du derme pour obtenir une épaisseur uniforme. Chez les moins jeunes, on retire moins de graisse car la faculté de rétractation de la peau est moins bonne.
  • La culotte de cheval : l’œdème est assez long à disparaître surtout si la liposuccion des hanches a lieu en même temps.
  • Les hanches : donne de très bons résultats à n’importe quel âge en raison de l’élasticité de la peau. L’intervention est courte et la douleur très minime car il s’agit d’une zone très peu innervée. De plus comme les hanches sont placées haut, l’œdème se résorbe assez facilement.
  • L’intérieur des cuisses : La peau de l’intérieur des cuisses est fine, fragile, sujette aux vergetures. C’est en raison de cette texture extrêmement souple que l’intérieur des cuisses accuse très vite le vieillissement. Quand la cuisse est ronde avec une peau de bonne qualité et une surcharge de graisse modérée, une liposuccion suffit. Mais la peau de qualité médiocre fait des vagues tout le long du tiers supérieur de la cuisse, la liposuccion ne suffit pas et il faut l’accompagner d’un lifting de l’intérieur des cuisses pour enlever l’excédent de peau.
  • Les genoux : La bosse de la face interne du genou donne à la jambe une apparence lourde et peu gracieuse. Elle constitue une très bonne indication de liposuccion car la peau est très résistante et non distendue.
  • les mollets et les chevilles : il faut considérer les mollets et les chevilles ensemble car il est rare qu’une cheville épaisse fasse suite à un mollet très fin. Sur les mollets, la couche de graisse est rarement considérable et le moindre défaut se voit. La cheville, elle, constitue une zone difficile car la peau est épaisse et la graisse pas clairement délimitée. Les jambes en poteau avec leur forme cylindrique est toujours héréditaire et ne sont pas une bonne indication pour une liposuccion.
  • Le double menton : le dégraissage est la méthode idéale pour les petites zones comme le double menton et s’adapte parfaitement aux caractéristiques morphologiques de chacun.

OBTENEZ UNE CONSULTATION

Que ce soit pour l’un ou l’autre des soins que nous offrons, n’hésitez plus.
Contactez-nous afin de planifier votre consultation auprès du Dr. Éric Bensimon.

Prendre un rendez-vous maintenant