Redrapage mammaire

La ptose mammaire se définit comme la chute et le déroulement du sein. La poitrine est trop basse et déshabitée dans sa partie supérieure. Une ptose peut exister d’emblée ou survenir après un amaigrissement important. Le plus souvent, cependant, c’est à la suite des grossesses que le volume mammaire diminue et que la ptose apparaît.

La ptose peut être isolée ou associée à une hypertrophie ou à une hypoplasie mammaire qui sera également corrigée dans le même temps opératoire.

La musculation du thorax n’a aucune influence sur la chute des seins et la seule solution actuellement est la chirurgie.

La chirurgie consiste à remodeler la poitrine (tombante) sans en réduire le volume. Cette intervention simple redonne du galbe et une tenue aux poitrines altérées par le temps, les grossesses ou la perte de poids. Elle permet également de réduire la taille de l’aréole.

En retour, il faut accepter d’avoir des cicatrices dans la partie inférieure des seins. Elles se situeront autour et en dessous du mamelon et, si nécessaire dans le sillon inférieur du sein. En fait la longueur et le nombre de cicatrices dépendent de la quantité de peau qui doit être taillée.

L’Intervention

Elle a lieu sous anesthésie générale sauf dans les cas de ptose minime ou une anesthésie locale peut être faite. Elle dure 1h30 en moyenne.

Un soutien-gorge adapté à votre nouvelle poitrine est mis en place en fin d’intervention.

La cicatrice est en forme d’ancre de bateau ou T inversé et une cicatrice est faite autour de l’aréole. Toutefois, des variantes existent en fonction de l’importance de la correction la ptose. Une cicatrice péri aréolaire seule est parfois possible. Une prothèse mammaire peut être insérée au même moment s’il manque du volume au sein ou si l’on veut redonner plus de galbe au sein. Une réduction mammaire peut être réalisée en même temps si on désire réduire le volume des seins.

Les suites opératoires

La position et la forme des seins ne seront définitives que quelques mois après l’intervention. Comme dans toute chirurgie, les cicatrices n’auront leur aspect définitif qu’après un an. Il n’y a que très peu de douleurs, pas de drains ni de pansements compressifs ni de fils à retirer.

La reprise des activités est rapide (1 à 2 semaines). Le soutien-gorge doit être porté jour et nuit pendant le mois qui suit l’intervention. Les exercices de force doivent être évités au moins pendant les 6 semaines suivant l’intervention. Les sports peuvent être repris après un mois sauf les sports « violents » (tennis, course à pied, escalade etc..) qui nécessitent trois mois.

Les ecchymoses superficielles (bleus) disparaissent habituellement au bout de deux ou trois semaines Un engourdissement temporaire des mamelons peut parfois prendre quelques mois avant de disparaître.

Pour de plus amples informations sur l’augmentation mammaire

Nous vous invitons à visiter notre site Web parlant exclusivement de la chirurgie des seins.

Visiter notre site web

OBTENEZ UNE CONSULTATION

Que ce soit pour l’un ou l’autre des soins que nous offrons, n’hésitez plus.
Contactez-nous afin de planifier votre consultation auprès du Dr. Éric Bensimon.

Prendre un rendez-vous maintenant